Vous pouvez être rémunérés pour les actes de télé-expertise que vous réalisez sur Medylink.

Comme vous le savez, la CNAM va rembourser la télé-expertise à partir de ce jour.

Dans un premier temps, et ce jusqu’à la fin de l’année 2020, la télé-expertise sera réservée aux patients pour lesquels l’accès aux soins doit être facilité au regard de leur état de santé ou de leur situation géographique :

  • les patients en affection longue durée (ALD) ;
  • les patients atteints de maladies rares telles que définies par la réglementation;
  • les
    patients résidant en zones dites « sous-denses », telles que définies à
    l’article 1434-4 du Code de la santé publique et dans lesquelles
    s’appliquent les aides démographiques conventionnelles ;
  • les
    patients résidant en établissements d’hébergement pour personnes âgées
    dépendantes (Ehpad) ou en structures médico-sociales ;
  • les personnes détenues.

Il existe deux types de télé-expertises, dont le niveau varie selon la complexité du dossier du patient (et donc le niveau de l’expertise réalisée) et leur fréquence

Les téléexpertises de niveau 1 ne
nécessitent pas la connaissance préalable du patient par le médecin
téléexpert : il s’agit d’une question circonscrite qui ne nécessite pas
de réaliser une étude approfondie de la situation médicale du patient.

Les téléexpertises de niveau 2 nécessitent
la connaissance préalable du patient par le médecin téléexpert : il
s’agit d’une analyse qui nécessite de réaliser une étude approfondie de
la situation médicale du patient.

Pour les téléexpertises de niveau 1 (acte codé « TE1 »)
, cette rémunération est de 12 € par téléexpertise, dans la limite de 4
actes par an, par médecin, pour un même patient. Pour les téléexertises
de niveau 2 (acte codé “TE2”), cette rémunération est de 20 € par téléexpertise, dans la limite de 2 actes par an, par médecin, pour un même patient.

A
titre d’exemple, le suivi d’un patient insuffisant cardiaque peut
désormais être rémunéré jusqu’à 4 x 12 € par an pour les analyses des
ECG, auxquels pourraient être rajoutés 2 analyses des holters cotées
chacune 20€, soit un total de 88€ par patient. Par conséquent, à
partir de ce jour, les réponses aux demandes d’avis réalisées via la
MEDYLINK PLATFORM, feront l’objet de cotations TE1 et TE2 de votre part
afin d’être rémunérées par l’assurance maladie pour les patients
concernés.

Rejoignez Medylink le réseau médical digital, Optimisez vos gains, Optimisez votre temps, Continuez à faire ce que vous aimez.

Title